Vous parcourez la catégorie

Ateliers enfants

Ateliers enfants, cinétoiles, Juniors du développement durable

Les quatre saisons des JDD à l’Utopia

Parce que les enfants ont besoin de réfléchir ensemble aux problématiques liées au dérèglement climatique, à la vie en société, à la pollution comme à la place des humains sur la terre… En parallèle avec les ateliers menés dans les écoles dans le cadre des Juniors du développement durable, chaque saison durant une semaine, un film à destination des scolaires est proposé en matinée au cinéma Utopia, suivi d’un débat autour des questions écologiques, animé par l’association Philosphères.

Séances d’HIVER :  La prophétie des grenouilles

Lundi 21, mardi 22 , jeudi 24, vendredi 25 janvier 2019 au matin
La prophétie des grenouilles, (du CE1 à la 6ème) avec deux questions au choix :
– Le climat change, et nous ? Que devons-nous changer ?
– Les humains peuvent-ils vivre en harmonie avec les animaux ?

Séances de PRINTEMPS : Tante Hilda

Lundi 8, mardi 9 , jeudi 11, vendredi 12 avril 2019 au matin
Tante Hilda, (du CM1 à la 6ème) avec deux questions au choix :
– Quelles relations devons-nous entretenir avec la Nature ?
– Quel est le but de la science ?

Séances d’ETE : Pachamama

Lundi 17, mardi 18 , jeudi 20, vendredi 21 juin 2019 au matin
Pachamama (du CE1 à la 6ème) avec deux questions au choix :
– Comment expliquer la destruction du monde ?
– Peut-on créer une nouvelle terre ?

Deux classes par séance, 4 euros par élève (nouveau tarif pour les scolaires à partir de novembre 2018), gratuit pour les accompagnateurs. Débat avec Philosphères financé par Bordeaux Métropole, (action de sensibilisation), 30 minutes. Une séance grand public est proposée le mercredi après-midi.

Présentation 4 saisonsUtopia(PDF), réservations, renseignements :

Association PHILOSPHERES

philospheres@leflog.net 05 56 92 75 38 / 06 77 60 53 90

Les Juniors du développement durable

juniorsdudd@bordeaux-metropole.fr 05 56 99 89 48

logo juniors du developpement durable

Ateliers enfants, Juniors du développement durable

Quand les pierres parlent aux vivants : pourquoi commémorer les morts ?

 

Atelier pédagogique pour les cycles 3 et 4  proposé par les Archives de Bordeaux Métropole et Philosphères à l’occasion de l’exposition

« Mémoire de pierre de la Grande Guerre. Les monuments aux morts de Bordeaux et de la métropole »

du 06/11/2018 au 26/04/2019 à destination des classes venant visiter l’exposition.

Contacts pour informations et réservations : 05 56 10 20 55.
mcuin@bordeaux-metropole.fr ou svarin@bordeaux-metropole.fr

Témoins de l’histoire les monuments commémoratifs transmettent des messages : les déchiffrer aide à comprendre le passé et à construire le présent. En réfléchissant ensemble, les élèves sont invités à prendre conscience de cette transmission et à s’interroger. La mémoire de la guerre garantit-elle la paix ? De l’esprit de revanche au pacifisme, comment le point de vue sur la guerre conditionne t-il la paix ?

Un atelier à visée philosophique pour approfondir le travail autour de la Première guerre mondiale

Les objectifs de l’atelier sont notamment :

  • en éducation morale et civique : penser par soi-même et avec les autres, développer les aptitudes à la réflexion critique,  en confrontant ses jugements à ceux d’autrui dans une discussion ou un débat argumenté
  • dans le socle commun, sont concernées : la formation de la personne et du citoyen où « l’élève acquière le sentiment d’appartenir à une collectivité », la compréhension de la règle et du droit ainsi que l’observation et la compréhension du monde en comprenant et assumant ses responsabilités individuelles et collectives.

Déroulement de l’atelier

En préambule : un papier est distribué : chaque élève écrit un mot qui signifie pour lui la paix. Il le pose à l’envers devant lui.

1 De la pierre à la mémoire : la symbolisation

Comment un monument peut-il nous parler du passé ?Quelle mémoire de la guerre ?
Description de l’affiche qui représente le dessin d’un monument aux morts (présenté dans le cadre d’un concours) Quels symboles sont utilisés ? Quels sentiments éprouve t-on ? Qu’est-ce qui est représenté ? Comment qualifier cette représentation de la paix ? Mise en perspective du paradoxe que constitue la représentation de la Gloire victorieuse, guerrière, pour figurer la paix.

2 Morts et vivants : comment construire la paix ?

Les monuments aux morts apparaissent à partir de la guerre franco-prussienne en 1870 sans l’inscription des noms. A partir de la loi de 1819 ils figurent les noms des soldats et font office de tombes individuelles,à la charge de l’Etat.

Commémorer : c’est se remémorer ensemble, la mort d’1,4 million de soldats français, parmi les 18,6 millions de morts, toutes nationalités confondues. Témoins des souffrances de la guerre les vivants espèrent qu’elle soit « la der des der ».

Les élèves sont invités à réfléchir : comment à partir d’un tel traumatisme, construire et garantir la paix ?

D’un point de vue collectif

Plusieurs pistes de réflexion sont possibles : politique (instances internationales, européennes, étatiques basées sur la démocratie garante de la paix), juridique (droit des peuples à disposer d’eux-mêmes…) économique, militaire (distinction de l’antimilitarisme défini comme « hostilité à l’égard de l’esprit et des institutions militaires » (Larousse) et du pacifisme « guerre à la guerre »), culturel par un travail de mémoire, d’un groupe vivant, pour approcher la vérité historique.

D’un point de vue individuel

Pour conclure l’atelier les élèves sont invités à lire le mot qu’ils ont choisi pour faire écho à la paix et à le joindre à tous ceux que les autres classes ont écrit. Ils seront présentés sous forme de liste, en référence au travail de l’artiste Emmanuel Aragon qui intervient dans l’exposition avec des mots inscrits en rouge sur calque et une installation au cœur de l’espace visité.

 

 

 

Ateliers enfants, Juniors du développement durable

Juniors du développement durable, la saison 2018-2019 commence !

L’association intervient dans le cadre des Juniors du Développement durable auprès des écoles maternelles et primaires et des établissements accueillant des enfants souffrant de handicap de la Métropole bordelaise.
Philosphères emprunte différents chemins pour amener les enfants à s’interroger sur leur place au sein d’un monde vivant. La discussion à visée philosophique part d’albums jeunesse ou de jeux conçus pour interroger un thème particulier : la nature, l’animal, la liberté, la solidarité… Les ateliers d’éveil philosophiques et artistiques donnent lieu à des créations plastiques qui symbolisent le fruit des réflexions nées de l’échange. L’ouverture sur d’autres structures (EHPAD, MAS…) peut également permettre d’interroger la relation aux autres et les comportements de chacun.
Apprendre à prendre la parole et à écouter en y prenant plaisir est un préalable à la construction d’une pensée autonome et responsable.

Read More

Ateliers enfants, Ici et là: philosopher avec les enfants

Atelier philo enfants : la fabrique du citoyen

 

Dans le cadre de la fabrique du citoyen #3, Philosphères propose deux ateliers philosophiques pour déconstruire les stéréotypes filles/garçons.

Pour les 7 -12 ans : 

  • le mercredi 23 mai 2018 à Bordeaux de 15 heures à 16 heures

       Bibliothèque Bordeaux – la Bastide

        18-22 rue Alexander Fleming – 33100 Bordeaux
Inscription : 05 56 86 15 28

  • Le mercredi 18 avril 2018 à Bordeaux à 15 heures 30
        Bibliothèque Bordeaux Capucins / Saint-Michel
         10 -12 place des Capucins
33800 Bordeaux

       Inscription : 05 56 91 18 79

 

Ateliers enfants, Ici et là: philosopher avec les enfants

Bienvenue – Atelier philo pour enfants « Sur le chemin de l’exil »

Un jeu philosophique pour questionner le réel

A partir d’un jeu de plateau construit autour de l’histoire d’Enée, les enfants questionnent nos croyances sur l’exil : l’oubli, l’hospitalité, l’existence, la mort, la renaissance, la nostalgie, la solidarité, le monstrueux, la chance, la différence…

Fuyant la guerre qui ravage Troie, le jeune Énée et ses compagnons surmontent de multiples dangers au cours d’un long périple en Méditerranée : cyclopes, tempêtes, passions divines et humaines… Descendu jusqu’en enfer, Énée parviendra-t-il à retrouver une terre accueillante pour reconstruire un foyer ?
Qui sont ces exilés qui aujourd’hui s’acharnent à passer des frontières toujours plus hautes, au risque de leur vie ? À l’image d’Énée et de ses compagnons, ces héros modernes ne peuvent nous laisser indifférents : que nous racontent-ils de l’existence humaine ?

Un atelier proposé dans le cadre du mouvement citoyen Bienvenue

Vendredi 20 avril 2018, 15h-16h30 – Atelier philo jeune public (8/12 ans), gratuit, « Héros intemporel, Énée sur le chemin de l’exil », Centre d’animation Saint-Michel, dans le cadre du Collectif Bienvenue Mobilisation pour les réfugiés.