Ateliers enfants, Ici et là: philosopher avec les enfants

Bienvenue – Atelier philo pour enfants « Sur le chemin de l’exil »

Un jeu philosophique pour questionner le réel

A partir d’un jeu de plateau construit autour de l’histoire d’Enée, les enfants questionnent nos croyances sur l’exil : l’oubli, l’hospitalité, l’existence, la mort, la renaissance, la nostalgie, la solidarité, le monstrueux, la chance, la différence…

Fuyant la guerre qui ravage Troie, le jeune Énée et ses compagnons surmontent de multiples dangers au cours d’un long périple en Méditerranée : cyclopes, tempêtes, passions divines et humaines… Descendu jusqu’en enfer, Énée parviendra-t-il à retrouver une terre accueillante pour reconstruire un foyer ?
Qui sont ces exilés qui aujourd’hui s’acharnent à passer des frontières toujours plus hautes, au risque de leur vie ? À l’image d’Énée et de ses compagnons, ces héros modernes ne peuvent nous laisser indifférents : que nous racontent-ils de l’existence humaine ?

Un atelier proposé dans le cadre du mouvement citoyen Bienvenue

Vendredi 20 avril 2018, 15h-16h30 – Atelier philo jeune public (8/12 ans), gratuit, « Héros intemporel, Énée sur le chemin de l’exil », Centre d’animation Saint-Michel, dans le cadre du Collectif Bienvenue Mobilisation pour les réfugiés.

 

Ateliers adultes

Découvrir Ivan Illich

Entrez dans l’œuvre d’Ivan Illich, penseur original, père d’une des critiques de nos sociétés industrielles les plus fécondes du XXème siècle. Conférence gratuite, à la Maison du patrimoine Naturel du Créonnais, Sadirac, le 26 mai à 18 heures 30. En partenariat avec Terre & Océan

4 saisons de la poésie, cinétoiles, Évènements publics

Printemps des poètes 2018 : un ciné-poème au Petit Grain !

Le mercredi 14 mars, à partir de 18h30, avec un  » Ciné poème  » : début de soirée familiale au Petit grain, Place Dormoy à Bordeaux, avec la projection de Onze films enchanteurs  proposé par la Fête du court-métrage  ! Dès 7 ans – 1h15

Retrouvons-nous à 20 heures pour un atelier d’écriture spécial Printemps des poètes : n’hésitez pas à vous joindre à nous. Si vous avez un poème qui vous est cher, sur le thème de cette année, l’Ardeur, apportez-le ! Nous le lirons et proposerons un travail d’écriture à la suite.

A partir des personnages, humains et animaux, des courts métrages et du poème Song of myself, 10, de Walt Whitman, les participants ont été invités à composer un écrit.

Lien FB de l’événement.

L’esclave marron et l’oiseau rouge, un poème écrit à cette occasion.

Ateliers adultes, Racontez-nous

racontez-nous, la suite !

article dans Bordeaux Mag, mars 2018

Poursuite des ateliers participatifs autour du Quartier de la gare avec deux ateliers à l’Union Saint-jean, maison de quartier :

  • le mardi 13 mars de 14 heures à 16 heures
  • le vendredi 23 mars de 17 heures à 19 heures

Venez nous raconter votre quartier, apportez des archives photos si vous en avez ! Nous écrirons ensemble un récit qui nous aidera à construire le présent et l’avenir.

Rendez-vous :

Union Saint-Jean

97 rue Malbec

33800 Bordeaux

05 56 92 56 96

Ateliers enfants, Ici et là: philosopher avec les enfants

En quête des lucioles

lucioles japon festival_7

Longtemps les étoiles nous ont servi de guides. Puis l’humanité a choisi de suivre les lumières de sa raison : sciences et techniques se sont alors développées au point que dans nos villes trop lumineuses, il devient difficile de contempler les étoiles. Qu’est-ce qui nous permet encore de voir clair ? Ne sommes-nous pas aveuglés ? Quelle est cette lueur qui parfois s’allume en nous et fait de chacun une luciole dans l’obscurité ?
De 8 à 12 ans
Samedi et dimanche à 16h – Durée 1h  – Accès libre dans la limite des places disponibles

Cap Sciences

Hangar 20 – Quai de Bacalan
33300 Bordeaux
Tel : 05 56 01 07 07

Un atelier proposé dans le cadre du Flash Festival, à partir de :

Des lucioles, G. Didi-Huberman, Amélie Jackowski, éd. l’initiale, 2017

La papote, Yannick Jaulin, Samuel Ribeyron, Didier Jeunesse,2015

La survivance des lucioles, G. Didi-Huberman, éd. de Minuit, 2009

Vocabulaire européen des philosophies, article « Lumière », éd. Seuil

« Au début des années soixante, à cause de la pollution atmosphérique et, surtout, à la campagne, à cause de la pollution de l’eau (fleuves d’azur et canaux limpides), les lucioles ont commencé à disparaître. Cela a été un phénomène foudroyant et fulgurant. Après quelques années, il n’y avait plus de lucioles. »Que signifie ce diagnostic que Pier Paolo Pasolini assène en 1975 dans son article« Le vide du pouvoir en Italie » ?

Qu’est-ce qu’une luciole ? A quel moment peut-on les voir ? Pourquoi disparaissent-elles ?

Que représentent ces lumières qui disparaissent ?

Que représente la nuit ?

Pourquoi faudrait-il préférer les lumières aux ténèbres ?

Y a t-il des humains qui s’opposent aux ténèbres ? Comment ?

Que veut dire « être pessimiste » ?

Comment devenir une luciole ?

Que représente le mouvement des Lumières, au XVIIIème siècle ?

Réfléchissons aux citations suivantes :

Diderot : « Égaré dans une forêt immense pendant la nuit, je n’ai qu’une petite lumière pour me conduire : ma raison.  Si je renonce à ma raison, je n’ai plus de guide. »

Lichtenberg : « A quoi peut donc bien servir toute la lumière que l’on voudra si les gens n’ont pas des yeux pour voir et s’ils en ont, les ferment à dessein ? »

Goethe : « Quoi donc ! La lumière ne serait là que lorsque vous la voyez ? Non ! C’est plutôt vous qui ne seriez pas là si la lumière elle-même ne vous voyait ! « .

Pierre Hadot : « Ce qu’il faut voir c’est ce qui nous fait voir : c’est la lumière qui est à l’origine de notre regard. »

Héraclite « les autres hommes ignorent ce qu’ils font après s’être réveillés, comme ils oublient ce qu’ils font lorsqu’ils dorment ».