Non classé

Racontez-nous ! Prévente du livre en ligne !

Après plus de cinquante ateliers de parole, des rendez-vous photo et un travail avec les collégiens d’Alienor d’Aquitaine, le livre Mémoire vivante paraitra le 7 octobre 2020 aux Editions du Détour !

La prévente en ligne est ici !

Gens de Bordeaux : les quartiers de la gare dans le miroir du passé


Cet ouvrage plonge dans l’histoire des quartiers limitrophes de la gare (Saint-Jean, Sacré-Coeur, Belcier, Carle Vernet), souvent mal connus, en puisant sa matière dans le témoignage de gens ordinaires qui ont construit leur vie au sein de ces maisons, de ces rues et de ces bâtiments. Il s’agit de donner la parole aux habitants, dans toute leur diversité. Le livre sera rythmé par six périodes, de 1930 à aujourd’hui. Pour chacune de ces époques sont évoqués les grandes transformations constructions/destructions, le tissu économique, les lieux culturels, les évènements ou faits divers marquants à travers les modes de vie des habitants.
A travers la vie quotidienne, il met en effet en évidence les grandes transformations sociétales et urbanistiques en interrogeant l’art d’habiter. Les principaux lieux de vie sont mis en lumière afin de réfléchir aux atmosphères ressenties, aux activités accomplies, à la place du corps, aux jeux des enfants ou à la présence de la Nature dans ces quartiers populaires de Bordeaux.
Le parti-pris est une mise en scène descriptive et vivante de ces personnes, au cœur d’une réalité en plein bouleversement, le passage de la ville conviviale à la ville globale.
Des encadrés viennent compléter ce fil conducteur : zoom sur un bâtiment, un évènement, citations philosophiques, extraits de romans d’auteurs évoquant le quartier…

Un ouvrage illustré

Cet ouvrage comprendra une centaine de visuels, des photos anciennes et inédites fournies par les habitants…

Bal à la libération, rue Malbec

et des photos actuelles réalisées par le Labo Révélateur d’images, association résidente de la Fabrique Pola, basée jusqu’au printemps 2019 au cœur du quartier Saint-Jean, qui a réuni une cinquantaine de ses adhérents sur le projet, pour prendre des clichés du quartier mais aussi pour faire le portrait de nos témoins.

Place Ferdinand Buisson, 2018

Merci aux soutiens financiers qui ont permis la réalisation de ce projet :

Article précédent

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Laisser un commentaire