Vous parcourez la catégorie

Ici et là: philosopher avec les enfants

Ici et là: philosopher avec les enfants

Philo’terre : ateliers parole et argile


Adultes et enfants sont invités à une réflexion sur la démesure de la consommation, les déchets et la réinscription du monde dans les cycles de la nature. Les débats s’accompagnent d’une activité de création en argile, qui ouvre sur la sensation, le maniement de la matière naturelle et l’imagination.
Philosophe en herbe et petites âmes d’artistes sont les bienvenus !
A la Maison du patrimoine naturel du Créonnais à Sadirac (33) gratuit, à partir de 6 ans, le dimanche 12 janvier 2020 de 15h à 17h

Read More
Ateliers enfants, Ici et là: philosopher avec les enfants

Détours d’enfance : un atelier pour ados à la Maison des Métallos

Toi qui grandis, que fais-tu de ton enfance ?

Tu grandis, tu fais comme si, tu joues comme les adultes, tu penses contre les adultes… Toi, qui grandis, que fais-tu de ton enfance ? 

En amont du spectacle Les Grands, partons à la recherche de l’enfance, celle « qui n’est pas un âge de la vie et qui ne passe pas », comme l’écrivait Jean-François Lyotard. Une expérience de pensée collective qui ne requiert aucune formation préalable mais se nourrit de l’expérience de chacun dans toute sa diversité. 

Un atelier pour ados (11-15 ans) proposé dans le cadre d’On reste à l’échelle de la vie, à la Maison des Métallos, un mois consacré au travail de Fanny de Chaillé !

08 février – 16h30 à la Maison des Métallos 94 Rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris

Read More
Ici et là: philosopher avec les enfants

DISCRIMIN’ACTION

Un projet interculturel de médiation philosophique

En partenariat avec le Centre culturel Yavné et la Fédération musulmane de Gironde, Philosphères propose de sensibiliser des lycéens aux problématiques liées aux discriminations. D’octobre à mars, les élèves volontaires du Lycée du Mirail à Bordeaux, travailleront une fois par mois autour des questions philosophiques posées par les situations personnelles qu’ils dévoileront, dans le respect de la parole de chacun. Cet accompagnement sera enrichi par deux autres intervenants, axés sur la Communication non violente pour l’un et une approche psychologique pour l’autre.

D’avril à juin, les participants se rendront dans des classes du Collège du Mirail pour aborder avec leurs camarades les difficultés rencontrées pour cause de racisme, sexisme et toute pratique discriminatoire.

Ateliers enfants, Ici et là: philosopher avec les enfants

Philo’enfants à Tresses !

Les enfants (7 -12 ans) sont invités à un atelier philo’ mensuel à partir de septembre ! A partir d’un ouvrage jeunesse, discussion autour des questions que les interrogent… Nous construirons les séances au fur et à mesure, suivant les désirs du groupe !

Rendez-vous chaque mercredi à 10 heures à la médiathèque de Tresses, pour former une communauté de chercheurs en herbe.

Read More
Ateliers enfants, Ici et là: philosopher avec les enfants

Puzzle d’œuvres – Tracts libres !

Rendez-vous le 22 mai de 14 heures à 17 heures à la Bibliothèque Saint-Michel des Capucins pour un atelier philo’art autour de la liberté, dans le cadre de la Fabrique du citoyen #4 !
Après une réflexion philosophique sur la liberté basée sur des œuvres d’art, création de tracts mettant en avant la liberté, dans toutes ses formes.
Atelier ouvert aux enfants de 8 à 12 ans, réservations au 0556911879, animé par Florence Louis et l’artiste plasticien Victor Cornec.

Ateliers enfants, Ici et là: philosopher avec les enfants

« Le silence attrapé par la manche », Labo philo avec la Compagnie des Cailloux sauvages

Après avoir bénéficié d’ateliers autour du langage et du théâtre d’objet, les élèves ont assisté à une représentation du nouveau spectacle de la Compagnie des Cailloux sauvages : « Le silence tiré par la manche ». S’en sont suivis des ateliers à visée philosophique, visant à mettre des mots sur les émotions suscitées par cette fable onirique, portée par une comédienne seule en scène, Isabelle Florido. Elle interprète des enfants, perdus dans l’océan du monde des adultes dont la présence alentour n’est pas toujours réconfortante.

« Dessus : ce que l’on dit, ce que l’on montre, l’endroit du repas, du jeu, du bain, de la rencontre avec l’autre. Dessous : le spectateur devine un monde d’objets qui sont autant de compagnons d’aventure, une fantastique cachette, un monde imaginaire, un grenier, un refuge. »

C’est le mystérieux monde de l’enfance qui s’ouvre à nous, chatoyant, nuancé, entre cachette et « pestacle », entre silence et grands discours.

Comment fait-on pour grandir ? Que peut-on dire avec des mots ? Qu’est-ce qui reste indicible ? Que racontent de nous les objets ? Nommer, se nommer, désigner, répéter… C’est le jeu infini du sens, qui se tisse comme une trame.

Envahi par les émotions (le rire, la peur, la surprise, l’exaltation, la honte…) le spectateur suit cette histoire aux multiples méandres, réfugié dans une cabane, désemparé dans sa maison, moqué dans la cour, protégé sous un tissu… Petits et grands sursautent et se passionnent pour chaque péripétie, toujours savamment suggérée, suffisamment subtile pour que l’imagination de chacun soit mise à contribution.

Fruit d’un travail en résidence à Grandchamps-des-fontaines, ce spectacle est né d’un glanage de souvenirs et de mots auprès de personnes âgées, par Zaz Rosnet, créatrice de la compagnie. La scénographie signée Hannah Daugreilh est une merveille de poésie intimiste.

Gageons que les théâtres de France et de Navarre offriront un bel avenir à cette œuvre magnifique qui commence tout juste à vivre.

Labo-Philo

Une cueillette de questions philosophiques nées du spectacle aboutit au choix de deux problématiques , traitées en demi-groupe.

Exemples recueillis dans les écoles de Gironde :

  • Qu’est-ce que la vie imaginaire ?
  • Peut-on vouloir changer de monde ?

« L’imaginaire c’est un espace vide qu’on remplit avec tout ce que l’on veut : des personnages, des légendes, des histoires… Sans la vie imaginaire, la vie réelle serait banale ! » Lili

  • Pourquoi devient-on violent ?
  • A quoi servent les langues ?

« Quand il y a de la violence, il faut aller le dire, sinon cela ne s’arrête jamais. » Noé

  • Le théâtre invente t-il ou raconte t-il la vie réelle ?
  • Faut-il contrôler ses émotions, ses sentiments ?
  • Peut-on expliquer la violence ?
  • De quoi est faite notre vie imaginaire ?