Vous parcourez la catégorie

Ateliers adultes

Ateliers adultes

Atelier autour des pionniers de la pensée écologique : Ivan Illich

Un cycle sur les auteurs de la pensée écologique

Face au réchauffement climatique, à la pollution grandissante et au saccage de la Nature, la philosophie interroge le rapport de l’homme au monde.
Après Jacques Ellul et Bernard Charbonneau, nous vous proposons d’entrer dans l’oeuvre d’Ivan Illich, penseur original, père d’une des critiques de la société industrielle les plus virulentes du XXème siècle.

Rendez-vous avec Ivan Illich

Convivialité, contre-productivité, monopole radical ou valeurs vernaculaires : autant de concepts qui peuvent nous aider à penser le présent, dans une perspective écologiste plus que jamais féconde.
Un atelier, à la Maison écocitoyenne de Bordeaux, le jeudi 16 novembre
2017, de 11 heures à 12 heures 30.
gratuit sur inscription 05 24 57 65 20 ou maisoneco@mairie-bordeaux.fr

Ateliers adultes, Jeudis de la philosophie

Entrez dans le monde merveilleux de Gilbert Simondon

Cycle Simondon

Ni techniciste, ni technophobe, voici une philosophie de la technique qui nous ouvre des perspectives ! Notre atelier contemporain s’intéressera pour plusieurs séances à l’œuvre de Gilbert Simondon à partir du jeudi 9 novembre, de 15 heures 30 à 17 heures à l’Athénée municipal.

 

« Les idolâtres de la machine présentent en général le degré de perfection d’une machine comme proportionnel au degré d’automatisme. Dépassant ce que l’expérience montre, ils supposent que, par un accroissement et un perfectionnement de l’automatisme, on arriverait à réunir et à interconnecter toutes les machines entre elles, de manière à constituer une machine de toutes les machines. Or, en fait, l’automatisme est un assez bas degré de perfection technique. Pour rendre une machine automatique, il faut sacrifier bien des possibilités de fonctionnement, bien des usages possibles. L’automatisme, et son utilisation sous forme d’organisation industrielle que l’on nomme automation, possède une signification économique ou sociale plus qu’une signification technique. Le véritable perfectionnement des machines, celui dont on peut dire qu’il élève le degré de technicité, correspond non pas à un accroissement de l’automatisme, mais au contraire au fait que le fonctionnement d’une machine recèle une certaine marge d’indétermination. C’est cette marge qui permet à la machine d’être sensible à une information extérieure. C’est par cette sensibilité des machines à de l’information qu’un ensemble technique peut se réaliser, bien plus que par une augmentation de l’automatisme. Une machine purement automatique, complètement fermée sur elle-même, dans un fonctionnement prédéterminé, ne pourrait donner que des résultats sommaires. La machine qui est douée d’une haute technicité est une machine ouverte, et l’ensemble des machines ouvertes suppose l’homme comme organisateur permanent, comme interprète vivant des machines les unes par rapport aux autres. Loin d’être le surveillant d’une troupe d’esclaves, l’homme est l’organisateur permanent d’une société des objets techniques qui ont besoin de lui comme les musiciens ont besoin du chef d’orchestre.  »

Gilbert Simondon, Du mode d’existence des objets techniques

Inscription sur place

Atelier en petit groupe (20 pers. max), ouvert à tous.

Tarif : 12 euros  / atelier (7 euros pour les revenus modestes)

+ adhésion à l’association (20 euros)

 

Ateliers adultes, Racontez-nous

Premiers ateliers autour de la mémoire du quartier Saint-Jean

Des ateliers avec les habitants, un projet éditorial

Dans ce quartier actuellement en pleine transformation, un projet de
publication de livre est à l’œuvre pour retracer l’évolution du quartier Saint-Jean des années 1930 à aujourd’hui.
Lieux de vie, d’habitat, commerces,  théâtres et places publiques, bistrots, associations, entreprises… Tous vos témoignages et souvenirs sur l’évolution paysagère et architecturale, les  événements marquants… nous seront précieux.

Des rendez-vous ouverts à tous

les vendredis de novembre et décembre 2017 de 14h à 16h
10 novembre et 24 novembre, Café Le Méditerranée 50 rue Furtado

1er décembre, Place Cardinal Donnet, Marché de Noël Village Bordeaux Sud

8 décembre et 15 décembre, Café Le Voat 192 bis rue de Bègles (angle de la rue Pelleport)

Le 21 novembre et le 2 décembre, de 17 h30 à 19h, dans le cadre de Déprogrammation, deux séances de la Guérite des auteurs / Laboratoire d’écriture seront consacrées à un des hauts lieux du quartier  : viens et raconte ta Manuf’ !

 

Ateliers adultes, Ateliers enfants, cinétoiles, Évènements publics, Ici et là: philosopher avec les enfants, Racontez-nous

Philosphères se déprogramme à la Manufacture

 

affiche du film l'An 01

La Manufacture atlantique entre en déprogrammation… Deux semaines d’occupation du lieu par des artistes, des habitants, des associations pour reprendre l’envie de partager, discuter, entendre, voir et réfléchir. Dans une volonté de rebâtir notre lien au travail, Philosphères proposera plusieurs événements.

Toutes les infos LIvret deprogrammation 17nov 3dec 2017

Des rendez-vous

L’An 01 de Jacques Doillon : une cinétoile autour du travail

Le vendredi 24 novembre à 18 heures 30, un cinéphilo consacré à un film-culte des années 1970 : l’An 01, de Jacques Doillon, d’après Gébé.

Un arpentage pour célébrer André Gorz

Le samedi 25 novembre à 11 heures : un arpentage autour du livre d’André Gorz Ecologica, en partenariat avec l’UPB.

Inscription par mail : philospheres at leflog.net

 L’école buissonnière des élèves de Carle Vernet…

…occasion de philosopher ensemble autour du Planisphère du projet Ailleurs commence ici, de Jean-Emmanuel Belot.

  • Peut-être que le monde… à partir de l’ouvrage éponyme d’Alain Serreset Charlotte Fraser (éd. rue du monde) autour de la question « qu’est-ce que prendre soin du monde, des autres et de soi-même ? »

 

 

  • Qu’est ce qu’un monde ?, avec deux classes de Cycles moyens

La guérite des auteurs, laboratoire d’écriture chaque jour de 17 heures 30 à 19 heures en association avec Elsa Gribinski, libérera la plume de chacun, et pourquoi pas lui donnera voix dans le Laboratoire sonore de 14’33

Un dispositif de cut-up permettra à chacun de laisser trace…

Et rappelez-vous : la Manufacture est ouverte à tous !